Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche Plan du site Accessibilité
Aubin Cransac les Thermes Decazeville Firmi Viviez

Accueil > Cadre de vie > L’entretien des berges se poursuit

L’entretien des berges se poursuit

lundi 30 janvier 2012

Depuis fin 2011, la Communauté de communes assurent l’entretien des berges par le biais d’une délégation d’intérêt général (DIG) qui lui permet de se substituer aux riverains pour assurer l’entretien de ces berges.

Aménager et entretenir les berges

La Communauté de communes a dans ses compétences l’aménagement et l’entretien des cours d’eau situés sur son territoire. Réglementairement, les propriétaires riverains d’un cours d’eau sont tenus d’effectuer un entretien régulier des berges. Malheureusement, en pratique, les berges des cours d’eau ne sont pas toujours bien entretenues ; ce qui constitue un facteur aggravant en cas de fortes précipitations et de crues (embâcles…). La Communauté de communes s’est donc engagée sur un plan pluriannuel de gestion des cours d’eau ; plan, qui a pour but de programmer et d’assurer une cohérence des travaux sur l’ensemble des bassins versants (Riou Mort, Riou Viou, Enne et Banel) de la source vers la confluence.

L’Association HALIEUTILOT s’est vue confiée la mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage.

Les secteurs concernés

Les travaux concernent :

  1. Entretien de la première tranche réalisée en 2010 (du carrefour de Borredon à Viviez – vallée du Riou Mort), entretien de la deuxième tranche réalisée en 2011 (de la plaine du Claux au carrefour de Borredon à Firmi- vallée de l’Enne d’Aubin à Viviez- l’aval du Riou Mort de Viviez à la confluence avec le Lot)
  2. Entretien et restauration de la troisième tranche avec des travaux qui se déroulent depuis novembre 2011 :
    - vallée du Banel à Aubin
    - amont Riou Mort depuis Saint Christophe jusqu’à la Plaine du Claux à Firmi

Quels types de travaux ?

  1. Entretien des berges pour notamment améliorer l’écoulement des eaux dans les zones sensibles aux inondations
    - débroussaillage
    - coupe d’arbres dangereux
    - enlèvement des embâcles (accumulations de débris végétaux) qui peuvent provoquer des déviations de courant à l’origine de nouvelles érosions de berges ou constituer de véritables barrages qui augmentent la ligne d’eau en amont, ce qui peut favoriser les inondations en cas de crue
  2. Restauration des berges pour lutter contre l’érosion en les stabilisant par des moyens naturels
    - mise en place de confortement pour les parties de berges érodées, (système du peigne retenu : assemblage de végétaux grossiers récupérés sur le site, la berge se reconstitue grâce aux sédiments qui s’y déposent),
SPIP | Haut du site | Informations légales | Contacts | Marchés publics | RSS 2.0